Cinéma : Décès d’Osange Silou-Kieffer

C’est une grande dame qui a œuvré pour le cinéma qui vient de s’éteindre. La journaliste Osange Silou-Kieffer, née en Guadeloupe, est morte mercredi 1er avril à 73 ans à Paris .

La dame que le monde du cinéma  pleure aujourd’hui est une « adoptive  » du Burkina à travers notamment le FESPACO. Et pour ceux qui ne le savent pas, Osange Silou est l’épouse  de Guy-André KIEEFER, le Journaliste Franco- Canadien porté disparu en République de Côte d’Ivoire dont on a tant parlé dans les médias.

L’une des grandes figures du cinéma africain, celle qui a beaucoup marqué Michel OUEDRAOGO, Ancien DG du Fespaco, c’est Osange SILOU. Et à propos de la cinéaste, voici ce que dit Michel OUEDRAOGO, c’était à l’occasion du cinquantenaire du Fespaco :

« Une autre personne qui m’a marqué, c’est une guadeloupéenne. Quand j’ai commencé à assumer les responsabilités du FESPACO, je l’ai invitée et je lui ai dit : «  Tantie, ça serait un grand plaisir pour moi que vous soyez au FESPACO »  « et depuis, j’ai gardé une formidable amitié avec elle, nous avait confirmé Michel OUEDRAOGO ».

Mais bien avant le cinquantenaire du FESPACO, la cinéaste avait animé du 03 au 13 avril 2018, un atelier à l’Institut Imagine de Ouagadougou. A l’issu de la formation qui avait porté sur  « les techniques de lecture et d’analyse d’un film », voici ce que Osange SILOU nous avait confié :

« Il s’agit pour les participants, de savoir à la fois décortiquer le message d’un film et trouver les jonctions. « Dans un premier temps, on va parler de cinéma, comment le cinéma a émergé, comment on lit un film lorsqu’on rentre dans une salle de cinéma pour faire un voyage avec le réalisateur qui nous propose sa vision du monde,”  nous a dit la formatrice » avant de poursuivre :

” nous voyageons beaucoup dans l’imaginaire des autres et il n’est pas logique que les autres ne voyagent pas dans notre imaginaire”, a-t-elle conclu

Pour la comédienne Firmine Richard, Osange Silou-Kieffer « c’était l’encyclopédie du cinéma antillais et africain. C’est comme si je perdais ma mère pour la seconde fois. Ma seule consolation est de me dire qu’elle connaissait bien Manu Dibango et qu’il saura l’accueillir », soupire la comédienne.

Son excellence Filippe SAVADOGO nous en parle :

Son Excellence Filippe SAVADOGO et Osange Silou

« J’ai fait l’Institut Françaisde presse avec son Mari Guy André Kiffer Assassiné en CI. Elle est journaliste venue comme membre du Jury en 1985 et n’a plu raté un  fespaco », nous apprend son Excellence Filippe SAVADOGO, Ancien DG du Fespaco

La rédaction

1 comments on “Cinéma : Décès d’Osange Silou-Kieffer

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *