Coopération : Le système des Nations Unies solidaire du Burkina Faso

La coordinatrice résidente du système des Nations_Unies au Burkina Faso Metsi Makhetha a été reçue en fin de matinée du 11 juin 2020, par le Premier Ministre Christophe Joseph Marie Dabiré. Plusieurs sujets ont été abordés au cours de leurs échanges dont la coopération entre l’Organisation mondiale et le Burkina Faso, la situation nationale marquée par la pandémie du coronavirus et l’insécurité sans oublier le prochain scrutin de novembre 2020.

La visite de la coordinatrice résidente du système des Nations Unies au Burkina Faso, a été une occasion d’échanger avec le Chef du Gouvernement sur des préoccupations du moment liées notamment aux élections à venir, les crises sanitaire et sécuritaire et le renforcement de l’Etat de droit.
Concernant la situation nationale marquée par la pandémie du coronavirus, elle a salué les efforts déployés par les autorités burkinabè pour venir à bout de cette maladie. Selon Metsi Makhetha, ces efforts ont payé puisse que le nombre de malades est en régression et ce n’est pas pour autant qu’il ne faut pas continuer à appliquer les mesures-barrières.
Un autre sujet qui tient à cœur le système des Nations Unies, est l’organisation en novembre prochain, des élections couplées : la présidentielle et les législatives. C’est dans le souci de favoriser une issue heureuse de ce scrutin avec des résultats transparents et acceptés de tous, que la coordonnatrice résidente souhaite une bonne organisation de ces élections. Pour elle, le Burkina Faso à une longueur d’avance en disposant d’un certain nombre de mécanismes lui permettant de réussir le prochain scrutin. Elle s’en félicite et rassure que le système des Nations Unies ainsi que les autres partenaires du Burkina Faso à travers le panier commun, sont disposés à accompagner le pays dans ce processus.
La situation sécuritaire caractérisée par des attaques terroristes avec des victimes civiles et militaires, des déplacés internes a aussi fait l’objet d’échanges entre les deux personnalités. L’organisation mondiale, encourage les autorités à poursuivre les efforts en matière de respect des droits humains. Dans ce domaine, dira l’hôte du Premier Ministre, le pays pourra compter sur le concours du Haut-Commissariat aux droits de l’homme pour toute action à entreprendre allant dans le sens du respect de ces droits fondamentaux. Tout en présentant ses condoléances aux familles des victimes de ces attaques terroristes, Metsi Makhetha réaffirme l’engagement et la détermination du système des Nations-Unies, à soutenir le pays dans ces moments difficiles.

DCRP / Primature

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *