Société : l’albinisme au Burkina Faso, adopter de bonnes résolutions en faveur des albinos

A l’occasion de la célébration de la journée mondiale des Albinos placée sous le thème « Né pour briller « , la Ministre de la Femme, de la Solidarité Nationale et de la Famille Madame Marshall Marie Laurence ILBOUDO a animé une conférence publique sous le thème « Résilience des personnes albinos face au cancer de peau au Burkina Faso, comment intensifier la sensibilisation et la mobilisation communautaire ? ». C’était ce 13 juin 2020 à l’Institut Africain de Management de Ouagadougou.

L’objectif de la conférence est de sensibiliser le grand public sur les personnes atteintes d’albinisme mais aussi, inviter les autorités politiques à se pencher sur les difficultés que rencontrent les albinos dans différents domaines notamment celui de l’éducation, la recherche de l’emploi et surtout dans le domaine de la santé pour ne citer que cela.

Selon la présidente de l’Association des Femmes Albinos au Burkina, « quand on fait un état des lieux, on constate que les efforts faits à l’endroit des Albinos sont insignifiants et discontinus ». Partant de ce constat, elle invite les différentes autorités à adopter des résolutions en faveur des personnes albinos afin de leur permettre d’avoir une vie saine et équilibrée pour les générations futures.

Marshall Marie Laurence ILBOUDO

Madame Marshall Marie Laurence ILBOUDO a invité dans son discours les personnes atteintes d’albinisme à se mettre en relief sans complexe pour affronter le regard des autres. Certes qu’en ce temps de la COVID-19, les autorités ont plus l’attention tournée sur la pandémie. Mais elles ne devraient pas pour autant occulter les autres maladies jugées aussi redoutables comme le cancer de peau à laquelle sont exposés les albinos.

Madame la Ministre à clos son discours en invitant les autorités à être justes et équitables afin de permettre à tous d’être rentables pour le pays. Quant aux personnes atteintes d’albinisme, il leur appartient selon la Ministre, de s’imposer, forcer le respect et cultiver l’excellence pour répondre aux slogans « née pour briller » car   » si Dieu a choisi de nous faire différent, son orgueil se trouve dans cette diversité humaine », a conclu Marie Laurence ILBOUDO .

Pélagie BADOLO (Stagiaire)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *