Comment tirer la chasse d’eau peut vous exposer au coronavirus

Comme la transmission par voie fécale du SARS-CoV-2 est possible, bien que minoritaire, des scientifiques chinois se sont intéressés aux gouttelettes d’eau projetées par le tourbillon qui se déchaîne dans la cuvette des toilettes lorsque l’on tire la chasse d’eau. Cette étude, qui peut prêter à sourire, est parue dans Physics of Fluids.

En se basant sur la dynamique des fluides, les scientifiques ont étudié si les turbulences dans la cuvette pouvaient produire des aérosols potentiellement contaminés et contaminants et sur quelle distance. Leur modèle informatique simule deux types de chasse d’eau et suit la trajectoire des aérosols produits.

Résultat, 40 à 60 % des aérosols produits terminent leur course sur la lunette des toilettes. Un résultat préoccupant surtout dans les toilettes publiques qui sont utilisées par beaucoup du monde. Pour réduire les risques de contamination, les scientifiques conseillent de nettoyer la lunette avant utilisation, de tirer la chasse d’eau une fois le couvercle rabattu, et de se laver les mains avec soin.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *