Culture :  Atelier de renforcement des capacités au profit des élus locaux

La culture et le Tourisme sont deux secteurs très porteurs pour le développement des collectivités territoriales. La démonstration a été faite à travers trois communications ce 19 juin 2020 au Gouvernorat du Centre. C’était au cours d’un atelier sur le renforcement des capacités tenu au profit des élus locaux de la région du Centre.  

C’est un atelier de 24 heures dont l’objectif est de mettre en exergue l’importance et les opportunités de développement des secteurs de la Culture et du Tourisme pour les collectivités territoriales. Il a pour la circonstance réuni les responsables des différentes collectivités territoriales de la région du centre.

Les secteurs de la culture et du tourisme selon le Directeur Régional de la Culture du Centre, sont souvent absents des plans de développement des collectivités territoriales. C’est du moins en substance ce que nous a laissé entendre Mahamoudou NAMOUNTOUGOU Directeur Régional de la culture du Centre.

« Nous avons constaté que les secteurs de la culture et du Tourisme n’ont pas été pris en compte dans les plans de développement des collectivités territoriales. Sur le terrain, nous ne sentons pas que le secteur de la culture ait été pris en compte », a-t-il déclaré.

Le premier responsable régional de la culture du Centre souhaite qu’après cet  atelier,   » l’ensemble des conseillers municipaux et régionaux prennent conscience de l’importance de la culture et du tourisme dans leur plan  d’action de développement ».

Au total, 40 élus locaux en raison de 2 par arrondissement participent à cette rencontre qui s’est ouverte ce matin. Sont concernés par cette formation, le comité régional, la Mairie de Ouagadougou, les 12 arrondissements et les 06 communes rurales.

L’atelier qui bénéficie de l’appui conseil et technique du fonds de Développement Culturel et Touristique (FDCT) est selon son représentant, une action majeure. Mr Yaya Soura, Directeur des Etudes et de l’Assistance Technique au FDCT et représentant le Directeur Général du Fonds, explique les raisons et la nature de leur soutien à l’atelier.


 » Le FDCT a été mis en place pour soutenir les opérateurs culturels et touristiques, les collectivités territoriales et l’administration culturelle. Les opérateurs culturels eux, bénéficient du fonds sous forme d’appel à projet à travers notamment la subvention et le crédit. Mais étant donné que le fonds, dès sa mise en place n’avait pas assez de ressources n’a pas pu soutenir les actions des collectivités territoriales et de l’administration culturelle. (…) Mais ce qu’on peut retenir, c’est que l’action du fonds  à travers son appui aux collectivités territoriales et à l’administration culturelle, va être essentiellement orientée vers le renforcement des capacités.

Ainsi, lorsqu’une collectivité ou une direction régionale sollicite l’appui du Fonds, il est appelé à le faire si les moyens le permettent sous forme d’appui technique.  L’idée, c’est véritablement de pouvoir soutenir l’ensemble de toutes les collectivités territoriales. Mais pour le moment, ce sont l’appui conseil et l’appui technique qui se passent par des ateliers de formations pour susciter la prise de conscience. C’est également l’accompagnement du FDCT aux élus locaux dans l’élaboration de leurs plans communaux de développement à travers le ministère de la Culture. Voilà un peu l’approche que nous voulons développer ».

Au cours de cet atelier, trois (03) communications ont été données portant respectivement sur la contribution de la culture et du Tourisme dans le développement économique et social des collectivités territoriales, les opportunités de financements des collectivités et les conditions d’accès aux financements du FDCT.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *