SND : Lancement de la 73e promotion SND.

Le Chef du Gouvernement, Christophe Joseph Marie Dabiré, a procédé dans la matinée de ce 3 juillet 2020 dans la Cité du Paysan Noir, au lancement du recrutement des Appelés de la 73e promotion du Service National pour le Développement (SND). Après cette cérémonie, ils seront 2400 jeunes dont l’âge varie entre 18 et 30 ans, issus de toutes les couches sociales, à se mettre au service du développement de leur pays, pour une période d’un an. Pour le Premier ministre, cette étape dans la vie de ces jeunes est une réelle opportunité pour acquérir des compétences spécifiques.

Depuis ce 3 juillet 2020, et ce jusqu’au 24 juillet prochain, c’est parti pour la levée de la 73e promotion des Appelés du Service National pour le Développement (SND). C’est le Chef du Gouvernement qui a présidé la cérémonie qui donne le top de départ du recrutement de 2400 jeunes de 18 à 30 ans, issus de toutes les couches sociales, en fin de cycle universitaire ou titulaires de diplômes de l’enseignement général ou technique.

Pour Christophe Joseph Marie Dabiré, ce passage sous le drapeau, loin d’être une simple formalité, encore moins une corvée punitive, est, au contraire, un catalyseur de l’engagement citoyen. En effet, a souligné le Premier ministre, cette étape dans la vie de ces jeunes appelés vise essentiellement le renforcement de la cohésion nationale et le développement socio-économique du Burkina Faso.

« Le Burkina Faso, a-t-il expliqué, fait face aujourd’hui, à plusieurs défis dont les attaques terroristes, l’extrémisme violent et l’incivisme, qui mettent à mal, ses efforts de développement. Le Service National pour le Développement, institué depuis 1984, a pour finalité, de canaliser la jeunesse de notre pays dans le sens de sa prise de conscience quant au sacrifice à consentir pour apporter sa pierre à l’édification du Burkina ».

Les 2400 Appelés volontaires SND retenus selon un quota fixé, seront répartis comme suit : 1700 seront mis en appui à l’administration publique, 600 d’entre eux formés en menuiserie, mécanique, maçonnerie, sécurité privée, soudure, électricité-bâtiment dans les centres de formation et de production (CFP) du SND à Loumbila et Badala et 100 seront mis à la disposition de la Brigade Nationale des Sapeurs-Pompiers (BNSP) où ils serviront dans le domaine de la protection civile.

Christophe Joseph Marie Dabiré a, au cours de son adresse aux Appelés, attiré l’attention sur le fait qu’ils seront placés sous le drapeau, symbole de notre unité nationale. « Il peut vous sembler à un moment donné que vous traversez des épreuves, mais cela participe à votre formation humaine, d’hommes et de femmes accomplis, prêts à servir votre nation », a rassuré M. Dabirė.Ils devront donc donner le meilleur d’eux-mêmes pour apprendre et servir dans le respect des valeurs de la république et des textes régissant le SND et cela, dans l’intégrité, le travail, la discipline et la solidarité qui sont des valeurs que ces jeunes doivent incarner dans la société, a poursuivi le Chef du Gouvernement.

En rappel, le Service national pour le développement, institution républicaine de formation à la citoyenneté et au patriotisme, a un caractère obligatoire pour tout citoyen. Il concerne tout jeune burkinabè de 18 à 30 ans, et vise essentiellement au renforcement de la cohésion nationale en vue d’une participation dans un élan d’unité, à la construction de notre Etat-nation.

DCRP/Primature

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *