Ronaldo toujours plus bluffant

Sport

Lundi soir, la Juventus a fait un grand pas vers un neuvième titre consécutif de l’autre côté des Alpes. A domicile, en clôture de la 34e journée, les Bianconeri ont tranquillement sauté l’obstacle romain proposé par la Lazio (2-1). Cristiano Ronaldo, auteur d’un doublé, continue son duel à distance avec Ciro Immobile.

Après trois rencontres de rang sans victoire, les questions soulevées autour de la Juventus étaient légitimes. C’est peu dire que Maurizio Sarri et ses hommes étaient attendus au tournant ce lundi soir, en clôture de la 34e journée de Serie A, à l’occasion de la venue de la Lazio de Rome à l’Allianz Stadium. Mais la Vieille Dame n’a jamais vraiment été inquiétée par un adversaire qui n’est plus aussi redoutable depuis la sortie de crise sanitaire.

1 point en 5 matches pour la Lazio

Un temps apparus comme les adversaires les plus sérieux dans la course au titre, les Biancocelesti n’avaient pris qu’un point sur leurs quatre dernières rencontres de championnat avant le coup d’envoi. Difficile de prétendre à quoi que ce soit avec des tels résultats dans le sprint final… Pourtant, l’équipe de Simone Inzaghi avait l’opportunité de se replacer au second rang après les résultats favorables enregistrés par l’Atalanta Bergame et l’Inter Milan durant le week-end écoulé. Mais c’est finalement la Juventus qui va en profiter.

Dybala régale pour CR7

Car les tenants du titre ont dominé leurs rivaux (2-1), encore une fois grâce à l’inévitable Cristiano Ronaldo. La star portugaise, soutenue notamment par un Paulo Dybala titularisé à la dernière minute suite à la blessure de Gonzalo Higuain, a signé un doublé. La première banderille plantée sur penalty (51e), il a ensuite profité d’une offrande de «La Joya» pour doubler la mise trois minutes plus tard (54e). A cet instant, CR7 est seul meilleur buteur du championnat avec 30 réalisations, devant son adversaire du jour, Ciro Immobile, bien moins efficace en mode post-covid 19.

Immobile et Ronaldo, égalité parfaite

Surtout, l’ex-Merengue porte son total de buts à 51 depuis son arrivée en Serie A, en seulement 61 rencontres disputées. Un record pour un nouvel arrivant dans ce championnat exigeant. Cependant, preuve que la Juventus n’est pas encore guérie de tous ses maux, loin de là, une mésentente entre Leonardo Bonucci et Wojciech Szczesny coûtera un penalty aux Bianconeri, transformé dans la foulée par  Ciro Immobile (83e), revenu donc à hauteur du numéro 7 turinois parmi les meilleurs artificiers (30 réalisations). Ou comment se rendre la fin de match très compliquée, le portier polonais évitant même un nouveau cauchemar aux siens en réussissant une splendide parade sur un coup franc de Sergej Milinkovic-Savic (89e). Mais cette fois, contrairement à ses dernières prestations face à l’AC Milan, l’Atalanta Bergame et Sassuolo, la Juventus tiendra bon jusqu’au bout. Ses problèmes défensifs sont toujours aussi évidents, mais ses huit points d’avance en tête du classement le sont tout autant.

Galerie: Bayern Munich : les 5 matches qui ont scellé le titre des Bavarois (Onze Mondial)

Source : msn.com/fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *