3 édition du BURKIN’DAAGA : La foire du « consommons local »

BURKIN'DAAGA : La foire du "consommons local"

L’association Burkina WA-MÊDÔ organise la foire du « consommons local » « BURKIN’DAAGA »  du  26 octobre au 1er novembre 2020 sur le site du FESPACO. De ce fait, le comité d’organisation a tenu une conférence de presse ce 1er septembre 2020  à la maison de l’entreprise de Ouagadougou pour dévoiler les grandes lignes de cette 3ème édition.

Adoptée depuis la révolution de 1983, l’association Burkina WA-MÊDÔ a pour objectif de  perpétuer le combat du « consommons local« .  Afin d’initier la population burkinabé à consommer « ce que nous produisons et de produire ce dont nous avons besoin pour consommer », ladite association en a fait son cheval  de bataille. Elle s’est donnée pour mission de valoriser et promouvoir des produits locaux et le savoir-faire locale à travers l’organisation de cet évènement.

Pour les organisateurs, c’est également une opportunité de faire un plaidoyer pour un sursaut patriotique pour le self développement du pays.

Il faut noter que les efforts de l’association ont porté leurs fruits. En effet, » la perception des Burkinabè sur le « consommons local » s’est beaucoup améliorée. Grâce à Burkin’Daaga, il y a des producteurs qui ont des demandes intérieures et extérieures pour leurs produits qu’ils n’arrivent pas à satisfaire entièrement »,a affirmé Abdoul Kader Kondombo, Président du comité d’organisation.

Pour cette troisième édition, il y aura des expositions-ventes, des animations musicales, des formations, des panels-débats, des dégustations de mets locaux.

Aussi, cette foire réunira un ensemble d’expertise de l’agroalimentaire, de l’industrie, de l’art, de la qualité et de l’hygiène sous le thème ‘‘Progrès, innovation et transfert technologiques : quelles stratégies nationales pour intégrer les chaines de valeurs régionales et internationales. »

Abdoul kader kondombo
Abdoul kader kondombo

Cette activité mobilisera au moins 200 exposants afin de répondre de manière spécifique aux besoins des producteurs à tous les stades de la production avec des solutions innovantes, contribuant ainsi à améliorer la performance des entreprises.

Une des innovations majeures de cette édition est l’ouverture de quelques stands dédiés à la zone UEMOA, pour aller dans le sens de la commission de l’UEMOA qui a décrété le mois d’octobre comme « mois du consommons local dans toute la zone UEMOA ».

Le cinéma est aussi l’une des priorités des organisateurs. « Nous souhaitons inciter  la population  à consommer le cinéma local au lieu de suivre les séries Novelas qui n’incluent pas nos valeurs nationales » a signifié le Président. Ainsi, des projections cinématographiques d’œuvres burkinabè auront lieu tout au long de cette édition.

En termes de récompenses, un concours sur les emballages qui respectent les normes a été aussi prévu afin de distinguer les producteurs qui se seront illustrés dans le respect des normes.

Des inscriptions sont toujours ouvertes avec une priorité accordée à ceux qui respectent les normes de qualité, sur lesquelles des formations ont été faites à l’édition passée.

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *