Mode:Tenkodogo abritera la 2ème édition du Festim-TENKO

La deuxième édition du Festival International de Mode (Festim-Tenko) se tient du 02 au 04 octobre 2020 à Tenkodogo, région du Centre-Est du Burkina Faso.Les principales activités de cet évènement ont été dévoilées par les organisateurs de cet évènement au cours d’une conférence de presse le dimanche 27 septembre 2020 à Ouagadougou.

Promouvoir le savoir faire des stylistes burkinabè à travers les pagnes traditionnels, c’est l’objectif que recherche les organisateurs du Festim-TENKO. Cet évènement de mode va regrouper des stylistes de plusieurs pays dont le Sénégal, le Mali, le Togo, etc. Plusieurs activités sont au programme.

La formation des jeunes qui entament déjà le métier de la couture aura lieu à la mairie de Tenkodogo avec pour formateur M. Georges DUA, le fondateur de la maison Georges DUA.

Il y aura aussi une animation, une foire et une excursion touristique pour permettre aux étrangers de découvrir la région.

Le défilé de mode est l’activité phare de cette deuxième édition patronnée par le ministre de la culture, des arts et du tourisme Abdoul Karim SANGO et avec pour président le gouverneur de la région du Centre-Est Antoine OUEDRAOGO.

Cet évènement de grande envergure sera parrainé par plusieurs personnalité dont le ministre du commerce, de l’industrie et de l’artisanat Harouna KABORE, madame le ministre de la santé Claudine LOUGUE,  le président du Conseil Régional du Centre-Est Moro KERE, le maire de Tenkodogo Harouna OUELOGOA.

Passionnée  de mode,la promotrice du Festim- Tenko Sylvie KOUDOUGOU s’est engagée dans le stylisme pour exprimer sa sensibilité.

Elle compte apporter sa contribution au développement de la culture burkinabè et plus particulièrement celle de la région du Centre-Est.

Pour le développement de la région, elle entend contribuer également à l’émergence d’une filière textile viable et pourvoyeuse d’emploi en faisant du Festim-Tenko une plate-forme majeure de rencontre des professionnels de la mode et de la filière du textile traditionnel. Elle lance un appel à toutes les bonnes volontés à soutenir cet évènement pour que la ville soit un carrefour de mode en Afrique de l’Ouest.

 Au delà de la mode, Sylvie KOUDOUGOU veut soutenir des jeunes filles déscolarisées à pourvoir subvenir à leurs besoins. « J’ai remarqué qu’au village, il y a plein de jeunes filles-mères  qui ne font rien. C’est une manière pour moi d’aider ces jeunes filles déscolarisés à être responsable », s’est-elle justifiée.

Tout le monde est invité à ce grand rendez-vous du Festim-TENKO pour vivre de meilleurs moments.

Jeanne Z LAYA

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *