Miss AURA international 2020 : 3ème place pour Mamounata NIKIEMA

La Turquie a abrité le 27 septembre 2020,  la 15è édition de concours Miss AURA International.  Un concours qui a réuni 35 pays dont trois pays africains. La burkinabè Mamounata NIKIEMA qui a représenté le Burkina Faso a remporté le trophée de la 3e dauphine. Des journalistes l’ont accueillie hier à sa descente d’avion aux environs de 23 h 44 mn.

C’est une dauphine bien comblée que les journalistes ont accueillie à l’aéroport International de Ouagadougou. Initialement prévue pour 22h, l’avion de la 3ème Dauphine de Miss Aura INTERNATIONAL a finalement atterri aux environs de 23h 44mn.

La 15e édition du concours Miss AURA International a connu son apothéose  le 27 septembre 2020. Le concours qui vise à promouvoir la beauté, l’intelligence et surtout la culture de chaque pays a réuni 35 candidates venues de 35 pays différents. Trois pays africains dont le Sénégal, le Nigéria et le Burkina Faso ont pris part à cette compétition de grande envergure.

Notre consœur Mamounata NIKIEMA qui a pris part à la compétition a décroché la couronne de la 3e dauphine. Une fierté pour l’heureuse lauréate ainsi que pour le peuple burkinabè.

« Pour moi, c’était de laisser les traces du Burkina Faso en Turquie et je pense que l’objectif a été atteint », s’est réjouie Mamounata NIKIEMA

« Nous sommes un pays riche en culture et nous avons beaucoup de choses à présenter au monde entier », a-elle noté.

Des valeurs burkinabè ont été valorisées au cours de cette compétition. «J’ai présenté le Faso-Danfani, une tenue que j’ai portée le jour de la finale et j’ai offert des cadeaux au promoteur de Miss AURA internationale et à toutes les miss qui ont participé ce concours », a-t-elle expliqué.

Promouvoir la culture Burkinabè à travers le monde, c’est le but que poursuit la promotrice de flash mode Africa Mamounata KINIEMA.

En rappel, Mamounata NIKIEMA n’est pas à son premier trophée. En effet, en 2019 elle a été Miss Burkina 2019, une cérémonie qui avait été organisée à Bobo Dioulasso.

Laya Jeanne

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *