Cour de cassation : Un nouveau procureur général et sept (7) magistrats installés

Le président  du Conseil supérieur de la Magistrature Jean Mazobé Kondé  a procédé à l’installation de huit (8) magistrats au cours d’une audience solennelle ce jeudi 22 octobre 2020 à la Cour de cassation de Ouagadougou. Il s’agit d’un  nouveau procureur généralprès la Cour de cassation, de deux (2) présidents  de chambre de la cour de cassation, de quatre (4) conseillerset d’un avocat général de la Cour de cassation.

Après dix-sept (17) mois d’intérim au parquet général, Dama Ouali est officiellement installé procureur général près la cour de cassation de Ouagadougou. Il remplace le procureur général près la Cour de cassation Armand Ouédraogo qui a cédé sa place pour des raisons de santé.

L’installation a eu lieu ce jeudi 22 octobre 2020 au cours d’une audience solennelle. Une installation présidée par le président  du Conseil supérieur de la Magistrature Jean Mazobé Kondé et a connu la présence du ministre de la justice Réné Bagoro ainsi que des acteurs des instances judiciaires du Burkina.

L’audience a été ponctuée par le discours d’installation  du président du Conseil supérieur de la Magistrature Jean Mazobé Kondé et le discours du nouveau Procureur du Faso Dama Ouali.

En constatant son Curriculum vitae, Dama Ouali est un expert dans son domaine d’évolution. En 1985, il a été substitut du procureur du Faso près le tribunal de grande instance de Bobo-Dioulasso. Ensuite, il fut procureur du Faso près le tribunal de grande instance de Bobo-Dioulasso et cumulativement président du tribunal populaire de la Révolution de Bobo.

Selon M. Kondé, son parcours professionnel de magistrat du ministère public, alliés aux nombreuses fonctions exercées exclusivement au parquet, illustre sa compétence reconnue, et légitime aux fonctions de Procureur général de la Cour de cassation, des fonctions  qu’il a exercé par  intérim avec brio pendant de long mois en raison des problèmes de santé de son prédécesseur.

« C’est pour tout cela que nous  sommes extrêmement heureux de  vous avoir installé aujourd’hui en cette qualité de Procureur général de la Cour de cassation», s’est-il réjoui.

Selon Dama Ouali les défis à relever sont la célérité et le traitement diligent des procédures.« Les dossiers qui viennent ici ont déjà un certain âge procédural, alors que l’âge moyen des dossiers au niveau de la Cour est de cinq (5) ans. S’ils doivent continuer à trainer, ce n’est pas bien pour les justiciables », a-t-il souligné.

Au niveau de la Haute Cour de Justice M. Ouali affirme que les magistrats qui officient à la Haute Cour de Justice ont fait de leur mieux pour que des dossiers puissent connaitre leurs aboutissements. Toutefois, il précise que les magistrats ne détiennent pas tous les paramètres de certains dossiers qui ont une certaine particularité.

 Après l’installation de M. Ouali, sept (7) autres magistrats ont été installés. Il s’agit de :

– deux  présidents de chambre dont Mme E Babam et Abidias Niamba.

-quatre conseillers que sont Madame Florentine Kima, Etienne Yé,  Madame Safiera N Koanda née Déra  et Madame Irène Roselyne  Bassolé née Kaboré

-un Avocat général  Adama Kafando.

Tous ces magistrats installés sont des experts et ont des compétences  professionnelles dans leurs domaines d’évolution.

  Jeanne Z LAYA

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *