Décès de l’ancien président ghanéen Jerry Rawlings

Il a dirigé le Ghana pendant près de vingt ans, et était devenu l’une des figures les plus charismatiques de l’Afrique contemporaine. À 73 ans, l’ancien président Jerry John Rawlings est décédé, a annoncé, jeudi, la présidence ghanéenne.

« Un monument s’est éteint, c’est une immense perte pour le Ghana« , a déclaré le président Nana Akufo-Addo dans un communiqué, jeudi 12 novembre. À 73 ans, l’ancien président Jerry John Rawlings est décédéndans un hôpital de la capitale Accra « à la suite d’une courte maladie ».

Après un premier coup d’État en 1979, Jerry Rawlings – carrure de rugbyman et regard perçant -, avait réussi à prendre les rênes du pays lors d’un second coup de force en 1981. Il a quitté le pouvoir en 2000 après avoir été élu à deux reprises.

Les drapeaux seront mis en berne dans tout le pays, pour un deuil national qui débutera vendredi et durera sept jours. La campagne pour l’élection présidentielle qui doit se tenir en décembre est également suspendue, a précisé le chef de l’État.

« Un pilier du panafricanisme »

« J’annonce la suspension de notre campagne politique (…) après la nouvelle de la mort du fondateur de notre parti et ancien président du Ghana, Jerry John Rawlings » a également affirmé John Mahama, principal candidat de l’opposition du National Democratic Congress (NDC) à cette élection. « Que son âme repose en paix », a ajouté celui qui a également été ancien président du Ghana.

« L’Afrique a perdu un pilier du panafricanisme et un charismatique homme d’État », a réagi sur Twitter le président de la commission de l’Union Africaine Moussa Faki Mahamat. « Je présente mes sincères condoléances à sa famille, au peuple et au gouvernement du Ghana », a-t-il écrit.

Source : france24

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *