Miss YENNENGA veut franchir le rubicon des concours de beauté

L’évènement Miss YENNENGA serait-il le premier concours de beauté avec pour mission la valorisation  du Faso Dan Fani ? La question mérite d’être posée au regard de la détermination et de l’engagement de la promotrice qui tient à franchir le rubicon des concours de beauté jusque-là institués au Burkina. Ce 19 novembre 2020, les membres du comité d’organisation étaient face à la presse pour donner le contour de l’évènement prévu pour se tenir le 5 Mars 2021.

Pour une des rares fois; voire une première une lauréate de concours repartira chez elle avec une voiture flambant neuve.

C’est un évènement culturel inédit qui entend valoriser l’image de la femme à travers la Faso dan fani.

La promotrice Rose Armelle NIKIEMA qui a présidé la conférence de presse a égrainé les grandes lignes de cet évènement culturel et toute l’émaille qui enveloppera la soirée. Consciente de la floraison des concours de beauté au Burkina, la promotrice à travers « Miss YENNENGA « , entend marquer une différence d’avec tous ces concours de beauté jadis connus au Burkina.

Rose Armelle NIKIEMA veut franchir le le rubicon en offrant une voiture flambant neuve à la future lauréate Miss Yennega.

« Miss YENNENGA est un Label certifié par l’OAPI« , nous a confié la Promotrice. L’évènement « Miss YENNENGA » selon la promotrice s’inscrit dans une démarche de promotion du Faso Dan Fani; une étoffe qui, à en croire la deuxième dauphine de Miss Burkina 2019 est désormais protégée par un label de qualité et ce, grâce aux efforts du ministère en charge du commerce.

Ainsi, défilés de mode en tenue de soirée, de ville ou en maillot de bain dans une texture faso dan fani constituera le plat de résistance de l’évènement.

Et pour une des rares fois; voire une première une lauréate de concours repartira avec une voiture flambant neuve. Bien d’autres lots sont aussi prévus. En effet et selon les organisateurs, la lauréate de l’évènement « MISS YENNENGA  » repartira avec une voiture flambant neuve; il y a de quoi se triturer les méninges.

De l’avis du directeur artistique de l’ évènement, Francis Campbell, ce concours de beauté est un plus pour la beauté africaine, la mode, l’humain et pour le pays tout entier; parce qu’il s’agit de valoriser la femme, le textile et cela contribue à développer l’image du Burkina. C’est un évènement à saluer et  qui n’a pas pour but de concurrencer les autres « Concours de Miss » existants; mais d’apporter sa touche et sa pierre à l’édifice afin que le Burkina en ressort grandi.

Le concours est ouvert aux jeunes filles de beauté exceptionnelle et d’intelligences inouïes, âgées entre 18 et 25 ans.

« l’occasion a été belle pour la promotrice d’inviter les agences de mannequinat à motiver leurs modèles pour une inscription massive à l’événement.

Ces dernières (les inscriptions) qui ont déjà débuté se font en ligne sur le site missyennenga.tv . Une première sélection est prévue en début Janvier 2021 suivie de la grande pré-sélection le 14 janvier 2021. Le 05 mars 2021 interviendra la grande finale à l’hôtel Laïco de Ouaga 2000.

Beautés Africaines, à vos marques donc !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *