Élections Américaines : Ce recomptage de voix qui n’a profité qu’à Biden

Rien ne se passe décidément comme prévu pour Donald Trump. Avant même l’annonce de sa défaite à l’élection présidentielle, le président sortant avait exigé le recomptage des bulletins dans plusieurs États où le résultat était serré. Mais cette stratégie n’a pas franchement tourné en sa faveur. 

Élections Américaines : Ce recomptage de voix qui n'a profité qu'à BidenDans le Wisconsin, l’écart entre Joe Biden et Donald Trump était tellement infime que le républicain a réclamé un nouveau décompte. Mais il aurait peut-être dû s’abstenir

Parmi les États-clés susceptibles de faire basculer le scrutin se trouvait le Wisconsin, remporté par le républicain en 2016. Mais cette année, l’État a finalement penché en faveur des démocrates – de très peu: lors de la proclamation des résultats, seul 0,6 point séparait les adversaires.

Sans surprise, Donald Trump a donc immédiatement demandé – et payé la bagatelle de 3 millions de dollars – un nouveau décompte. Dans le département de Milwaukee, celui s’est achevé ce vendredi 27 novembre. Et malheureusement pour le président en poste, il n’a fait que confirmer la victoire de Joe Biden… en lui offrant même des voix supplémentaires.

Alors que Joe Biden avait récolté 317,270 voix lors du premier décompte, le second lui a attribué 257 bulletins supplémentaires. Donald Trump n’en a obtenu que 125 de plus.

“Nous avons examiné chaque vote, recompté le moindre bulletin parmi ceux qui ont été correctement envoyés, c’était un processus transparent que le public a pu observer, un procédé équitable pour le candidat lésé qui a demandé le recomptage et a eu l’opportunité d’assister au dépouillement et de s’opposer aux bulletins qu’il estimait ne pas devoir être comptabilisés”, a précisé à la presse locale le greffier du département, sans cacher que le recomptage avait donné lieu à certaines scènes cocasses, les observateurs du camp Trump s’opposant parfois à la prise en compte de bulletins simplement parce qu’ils étaient pliés.

Après le Michigan et la Pennsylvanie, le Wisconsin devrait annoncer d’ici peu ses résultats définitifs. Pour l’instant, Donald Trump est systématiquement sorti perdant des recomptages exigés, et a perdu tous les recours juridiques qu’il avait engagés pour contester l’élection. Et s’il crie toujours – sans preuve – à la fraude, il s’est cependant décidé à déclarer en début de semaine qu’il quitterait la Maison Blanche si la victoire de Joe Biden était confirmée.

Source : huffingtonpost

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *