Vœux du nouvel an : Les créateurs vous souhaitent le meilleur pour 2021

S’il y a un secteur qui a beaucoup contribuer par son savoir créatif à la lutte contre la Covid-19, c’est bien celui de la mode. Appelés à la fabrication des masques barrières, les créateurs ont mis les bouchés doubles pour satisfaire  la demande. Conscients qu’en l’absence de paix, aucune création n’est possible, les créateurs vous souhaitent le meilleur pour 2021.

KORO DK : Présidente de l’Association  des Réseaux des Industries de la Mode du Burkina Faso

Une année de turbulence s’achève, une année de turbulence où le monde de la culture a été mis à genou. Une année de turbulence où tout un chacun en a souffert.

L’année 2021 est une année de culture,  d’espoir pour tout un chacun. Je souhaite la paix dans le monde entier. Je souhaite la paix dans mon pays  le Burkina Faso. Je souhaite santé et longévité à tout le peuple burkinabé. Je suis Koro DK créatrice de mode  et présidente de l’Association  des Réseaux des Industries de la mode du Burkina Faso.

Sébastian BAZIEMO,  Styliste modéliste de la maison Sébastian BAZEMO,

Je souhaite une bonne année à tout le monde, à tous les burkinabés, à mes chers clientes et clients et à tous les amateurs de la mode.Je souhaite  que cette année 2021 soit une année agréable pour tout un chacun et qu’il y ait la paix, la santé, la longévité dans toutes les familles et que la paix revienne dans notre pays comme il l’a toujours été.

Mariam THIAM Mannequin

Bonsoir ! Je suis Mariam THIAM, Top Model  International, Présidente de l’Association des Chefs  d’Agences et des Promoteurs de Mode du  Burkina  Faso. Je fais cette vidéo pour souhaiter une très très belle année à tous les burkinabè. L’année n’a pas été facile pour tout le monde. Nous avons vécu et continuons de vivre la Covid -19 qui a affecté tous les domaines. Dans notre domaine surtout, (la mode), tout était à l’arrêt à cause du confinement. Malgré tout, l’amour pour notre métier et pour le pays  est  toujours  là ! Ce que je voudrai dire à tous les burkinabè, c’est de ne pas désespérer. Etant donné la recrudescence de la pandémie ces derniers jours, c’est de respect les gestes barrières.  La  COVID-19 est toujours là ; c’est vrai.  Mais ça ne doit pas nous empêcher de travailler  et de vivre.  Alors une très belle année à tous, dans la joie, la paix, la Santé et que le Burkina redeviennent un pays de paix, d’amour et de partage.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *