Audrey KORSAGA : une artiste musicienne qui bouscule les codes

« On ne se marie pas parce que sa copine s’est mariée, on ne se marrie pas non plus pour sa maman ni pour satisfaire les gens ! »

Audrey KORSAGA est une jeune artiste Burkinabè résidant au Canada. Etudiante en biochimie, c’est une passionnée de musique à travers laquelle elle passe mieux ses messages. Pour tout dire, la musique est pour Audrey KORSAGA ce qu’est la plume pour l’écrivain et ce qu’est un laboratoire pour un biochimiste.

Pour en savoir davantage sur ce talent de la nouvelle génération, nous l’avons rencontrée pour vous.

Quoi qu’on puisse dire, entre la musique et la biochimie, le fossé nous semble assez large et Audrey KORSAGA le sait également. Mais y a-t-il là un risque que l’un soit privilégié au détriment de l’autre ?

Non ! nous dit l’artiste « parce que je me bats comme je peux pour faire les 2 en même temps. Ce n’est pas du tout facile !  Mais c’est vrai qu’au départ, mon père était sceptique parce qu’il avait de grandes ambitions pour moi au vu de mes performances à l’école et de ce qu’il a investi dans mes études. C’est pour toutes ces raisons que j’essaie de ne pas lâcher les études. Personnellement, si la musique fonctionne bien pour moi, c’est ce que j’aimerai bien faire. J’aimerai vivre de ma passion »

Bien qu’elle n’ait pas encore d’album sur le marché discographique, la carrière de l’artiste s’annonce déjà bien sur les réseaux sociaux et sur les plateformes de partages vidéos et ce, à travers ses 3 singles officiels et ses 3 clips qui sont « Vida LOCA », « Music is a blessing » et « Ma fille ».

L’album nous dit-elle, « viendra d’ici là ». Mais le plus réjouissant pour la jeune artiste, c’est de pouvoir se servir de la musique comme canal de communication. « J’estime quand même que j’ai beaucoup de choses à dire, beaucoup de choses à partager et la musique demeure pour moi un canal de communication, un canal par lequel je peux toucher les gens ».

Evoluant dans une variété de musique urbaine, Audrey KORSAGA à l’instar de grandes stars est souvent critiquée pour ses tenues extravagantes ou trop sexy. Mais qu’à cela ne tienne, l’artiste garde toujours la tête haute parce qu’elle croit en elle-même et connaît bien où s’arrête sa liberté. En un mot, elle s’assume.

«  A la télé, il y a pire que ça ! Personnellement, je me sens très bien dans ces tenues. Je fais les choses comme bon me semble. Je ne me juge pas ça trop sexy. J’assume ! » 

Assumer ! C’est vraiment le mot et c’est un acte responsable à notre avis. Et Audrey KORSAGA souhaite voir ce mot trouver tout son sens en chacun de nous surtout au niveau de la gente féminine. Dans son dernier single, elle s’insurge contre le mariage forcé parce que dit-elle, « Les femmes ont d’autres ambitions que le mariage seulement à l’esprit. Et je pense que ça passe aussi par le fait de pouvoir choisir librement et sans contrainte son partenaire. Au fait, je  m’adresse aux jeunes filles qui ressentent cette pression de la part la famille ou de la société pour qu’elles se marient au plus vite. Je les invite à la prudence et à plus d’attention et se marier pour de bonnes raisons. On ne se marie pas parce que sa copine s’est mariée, on ne se marrie pas non plus pour sa maman ou pour satisfaire les gens parce qu’en fin de compte, c’est toi qui vas te retrouver seule avec cet homme. Et si tu ne l’as pas choisi pour de bonnes raisons, ça risque d’être très compliqué pour toi. J’exhorte quand même les filles à prendre leur temps et de faire des choix judicieux »

Enfin, Audrey nous apprend qu’elle aimerait au-delà de la musique faire du cinéma notamment, jouer même des scènes de nu dans les films. Voilà bien une nouvelle qui ne déplaira pas aux réalisateurs.

Réalisateurs et Réalisatrices donc, à vos marques !

Avez-vous un message particulier pour les lecteurs ?

Merci à Artistes.BF pour m’avoir invitée. C’est même une structure pionnière dans le milieu de la culture, l’un des tous premiers médias culturel en ligne. J’ai passé un bon moment. Les questions étaient intéressantes, ce n’est pas toujours qu’on a l’occasion de parler réellement de nos projets.

Je vous invite aussi à faire un tour sur mes réseaux sociaux : ma page YouTube, ma page Facebook ; si vous tapez AUDRAY      vous allez me trouver !

Ne soyez pas affolés par les photos sexy que vous allez voir, parcourez la page et vous allez trouver de belles choses intéressantes

Bon vent à la structure et merci aux internautes de me suivre.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *