Littérature : « L’intégrité au service du Burkina et de l’Afrique », une œuvre de Sidnoma Issaka KABORE

Comme toute œuvre biographique, cette œuvre fait la chronique de la vie d’un pionnier qui a plus donné qu’il en a reçu. L’auteur rend ici un témoignage avec une jeunesse qui est à la croisée des chemins entre « perdition modernité où la tradition est réduite en cendres et où on piétine tout… » (Dixit Alexis Yaméogo, journaliste.

A travers ce livre, l’auteur Sidnoma Issaka KABORE, vise à contribuer à une prise de conscience pour l’éveil des masses populaires. «…. Il était rigoureux assidu et précis dans son travail. Pour le Pr OUIMINGA , l’à-peu-près n’était pas une qualité……… Après sa spécialisation en chirurgie, il fut contacté par le Pr Hadut pour être son adjoint à l’hôpital de FREJUS pour une rémunération consistante en 1973 et le « voltaïque » refusa poliment l’offre par patriotisme et s’en pressa même à rentrer au pays pour apporter sa pierre à l’édification nationale …… » Extrait des passages du livre.

« Ce que je crois proposer aux lecteurs, c’est de retenir son don de soi, son désintérêt pour les aspects matériels et surtout son amour pour la science. Il le dit si bien d’ailleurs, pour lui la science est au-dessus de tout . Il s’est battu pour cela et c’est ce qui fait que les gens lui sont reconnaissants », nous apprend Sidnoma Issaka KABORE. Vidéo.

Au cours de la cérémonie de dédicace, plusieurs témoignages ont été entendus dont celui du professeur Rabiou Cissé, Président de l’Université Joseph Ki ZERBO. Il s’agit des témoignages portant sur les mérites, le charisme, l’honnêteté, la probité et l’intégrité du Professeur OUIMINGA, des témoignages qui ont valeur d’exemples et d’amitié. Vidéo.

Que cela ne tienne, l’auteur ne compte pas s’arrêter en si bon chemin avec ses écrits car, deux autres manuscrits sont en cours. Pour  Sidnoma Issaka KABORE, l’ écriture sur les personnalités n’est pas un choix. S’il est contacté à le faire, il le fera.

En rappel l’auteur de ce livre est sociologue, conseiller des affaires sociales, fondateur du bureau « société pour l’accompagnement », dont il est le premier responsable et expert consultant en communication.

L’œuvre qui compte  96 pages est éditée par la « Maison des Nouvelles Editions Burkinabè ». Tiré en 500 exemplaires, le livre est disponible à la librairie universitaire et à la Librairie MERCURY au prix unitaire de 4 000 fr.

Ahoua Félicité KIENDREBEOGO (stagiaire)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *