L’inhabituel Vendredi saint du pape François

Les faits. Le pape a présidé Vendredi saint 2 avril une singulière Via Crucis, dont les méditations avaient été confiées à des enfants par le pape François. Quelques heures avant, le prédicateur de la Maison pontificale, le cardinal Cantalamessa avait lancé un vibrant appel à l’unité au sein de l’Eglise catholique.

Lire aussi : Pâques, pourquoi le lundi est-il férié ?

Durant près d’une heure et demie, ce sont des enfants qui ont lu les méditations qu’ils avaient eux-mêmes préparées lors de cette célébration centrale marquant le jour durant lequel les catholiques commémorent la mort de Jésus. Le Vatican avait en effet confié la rédaction de ces textes à un groupe scout originaire d’Ombrie ainsi qu’à des jeunes d’une paroisse romaine.

Présence de la pandémie

« Cher Jésus, tu sais que même les enfants ont des croix qui ne sont ni plus légères ni plus lourdes que celles des grands, mais ce sont de vraies croix, qu’elles pèsent lourd aussi la nuit. Et toi seul le sais et le prends au sérieux. Toi seul », a-t-on ainsi pu entendre en introduction de cette Via Crucis.

Source : Lacroix.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *