Musique : Lancement de la 4em édition de Star Kids

La promotrice de Star Kids a organisé une conférence de presse ce mercredi 14 avril 2021 à Ouagadougou. L’objectif de cette rencontre avec les hommes de media est de faire le bilan de l’édition précédente de Star Kids et le lancement de sa 4em édition.

Star Kids est un concours artistique de chants des enfants dont l’âge varie entre 06 et 17 ans. Ce concours se tient chaque année depuis 2018 et forment 20 enfants à chaque édition. L’ambition de ce concours est  d’offrir davantage de clés aux enfants qui bénéficient de la formation. Ces clés sont entre autre  la formation en expression orale et expression écrite, développement personnel et l’éco citoyenneté. Les modules de formation dispensés sont :

-Les arts du spectacle,

-L’expression écrite

-L’art oratoire

-Le développement personnel

-L’éco-citoyenneté.

Pour cette année, les inscriptions se feront en ligne sur un lien de site internet qui se trouve sur la page facebook de Star Kids. Ces inscriptions débuteront à partir du 15 avril et prendront fin le 30 mai 2021. Le casting se tiendra le 05 Juin 2021 dans les villes de Ouagadougou, Bobo-Dioulasso, Tenkodogo et Ouahigouya.

Il faut dire que l’objectif visé de ce concours est d’avoir des enfants cultivés, en même d’exprimer leur talents et potentiels. Des enfants capables de prendre la parole en public, d’exprimer leurs opinions. Aussi,  encourager les jeunes à adopter une démarche de vie qui se traduit par un comportement consistant à favoriser les échanges culturels entre les enfants du monde, améliorer la qualité des œuvres artistiques africaines et bien d’autre.

Pour ce qui est du bilan l’édition précédente a déclaré Jordana Brouta FOPPA «  On a des choses bonnes et des choses moins bonnes. Je vais donc commencer par les aspects négatifs. En occurrence la situation sanitaire qui nous a tous bouleversé, a bouleversé nos habitudes de travail également. Nous avons également eu des difficultés dans la production, dans la réalisation des projets à proprement dite mais Dieu merci comme on le dit, on a su s’adapter et grâce à l’équipe aussi qui se donne au maximum, on a pu relever ce défi sanitaire…… En dehors de la COVID-19 nous avons eu également des difficultés techniques. Vous avez certainement su le remarquer pour ceux qui ont regardé l’évènement. On essayera à l’avenir que cela ne se répète plus…..Et enfin on a les instrumentaux burkinabè. On a ce problème là avec les artistes, notre but aussi c’est de promouvoir la culture burkinabè, africaine en générale. On a accès facilement aux instrumentaux  des autres artistes notamment étrangers, américains, européens. Mais dommage parce que nous on aimerait plus proposer des chansons burkinabè aux enfants….Les points positifs parce qu’il faut qu’on finisse par ça, nous avons remarqué un intérêt grandissant de la part des autorités, des institutions, des artistes aussi. Toutes les difficultés que nous avons rencontré nous ont permis de réaliser que ce projet est faisable… »

En effet un prix de l’excellence scolaire a été remis par cette  occasion. Ce prix de l’excellence scolaire faisait partie des innovations de l’édition précédente. Et c’est le candidat Josué KABORE qui le remporte avec une somme de quatre cent mille francs CFA, avec une moyenne de 14,75.

« Je m’engage pour mon avenir » est le thème choisi cette année.

Rappelons que les quatre finalistes repartent respectivement avec la somme de deux cent mille pour le quatrième, trois cent mille pour le troisième, le deuxième avec  la somme de quatre cent mille franc et le premier avec la somme de un million. Le gagnant du prix du public repart avec la somme  de un million aussi. Peuvent participer à ce concours tous

les enfants dont l’âge est compris entre 06 et 17 ans.

Ahoua KIENDREBEOGO

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *