Sécurité : La Commission Nationale de Contrôle des Armes a un nouveau Secrétaire permanent

Nommé par le Conseil des ministres en sa séance du mercredi 28 avril 2021, l’Intendant Colonel-major Fatogoma Anselme Sanou, a été installé dans ses fonctions de Secrétaire permanent de la Commission Nationale de Contrôle des Armes (CNCA), ce lundi 10 mai 2021 à Ouagadougou. La cérémonie d’installation a été présidée par la Secrétaire générale de la Primature, Yvonne Rouamba/Guigma.

Dans le cadre de la rationalisation des structures de l’administration publique, le Gouvernement a décidé de doter notre pays d’une structure unique en charge de la gestion des armes et de mise en œuvre des instruments juridiques sous-régionaux, régionaux et internationaux, dans le cadre des armes.

Ainsi, le Conseil des ministres en sa séance du mercredi 24 mars 2021, a pris, au titre de la Primature, un décret relatif à la création d’une Commission Nationale de Contrôle des Armes (CNCA) au Burkina Faso. La CNCA ainsi créée, vient remplacer les précédentes structures nationales de lutte contre la prolifération des armes légères et de contrôle des armes qui existaient, à savoir la Haute Autorité du Contrôle de l’Importation des Armes et de leur Utilisation (HACIAU) et la Commission Nationale de Lutte contre la Prolifération des Armes Légères (CNLPAL).

Dans l’après-midi de ce lundi 10 mai 2021, la Secrétaire générale de la Primature, Yvonne Rouamba/Guigma, a procédé à l’installation officielle de l’Intendant Colonel-major Fatogoma Anselme Sanon, dans ses fonctions de Secrétaire permanent de la CNCA. Dans son intervention, Yvonne Rouamba/Guigma a soutenu que la Primature a réussi la phase stratégique de mise en œuvre de la réforme relative à la gestion des armes au Burkina Faso.

« Le défi actuel qu’il nous reste à relever, est l’opérationnalisation de la CNCA dont la mission fondamentale est d’assister le Président du Faso et le Gouvernement, dans le contrôle des transferts d’armes et la lutte contre leur prolifération », a-t-elle mentionné.

Après avoir remercié les plus hautes autorités de la Primature avec à leur tête le Premier ministre, Christophe Joseph Marie Dabiré, pour la confiance placée en sa personne, en vue d’assurer cette mission dont il a dit mesurer toute l’importance dans cette période de crise sécuritaire, l’Intendant Colonel-major Fatogoma Anselme Sanou a fait savoir que plusieurs défis se présentent à la nouvelle structure.

Il s’agit de coordonner la mise en œuvre et le suivi de toute activité relative au contrôle des transferts d’armes et la lutte contre leur prolifération, de contribuer à l’élaboration de la politique en matières d’armes, d’identifier des stratégies efficaces de lutte contre la prolifération et le trafic illicite des armes.

 Quant aux Secrétaires permanents sortants de la HACIAU, le Colonel-major Dibana Zerbo (admis à la retraite) et de la CNLPAL, le Colonel-major Christophe Raoul Tapsoba, tout en invitant leurs anciens collaborateurs à se mettre à la disposition de leur successeur, ils ont exprimé leur gratitude et leur reconnaissance aux premiers responsables de la Primature, pour tout le soutien dont ils ont bénéficié durant leur passage à la tête des deux structures respectives.

DCRP/Primature

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *