Les Français savourent leur instant de liberté retrouvée

On se détend (et on boit frais). Permis de buller. Sous un ciel plus que maussade et après 203 jours de fermeture d’affilée qui les a mis en péril économique, terrasses de restaurants et de caféscinémas, théâtres et musées peuvent rouvrir au public depuis ce matin. Déclarés non essentiels à nouveau en avril, les magasins de vêtement, de parfums ou de sport renouent également avec leurs clients, en espérant que le shopping en personne regagnera une partie du terrain gagné par les ventes en ligne. Pas encore la vie d’après ou les «jours heureux» imprudemment promis l’an dernier par Emmanuel Macron. Mais un petit vent de liberté dont toute la France a besoin à l’heure où l’épidémie de Covid-19 semble marquer (un peu) le pas. Pour autant, mercredi est loin de marquer un retour à la normale : appliqué sur tout le territoire depuis le 16 janvier à 18 heures puis 19 heures, le couvre-feu sera seulement repoussé à 21 heures, avant d’être décalé à 23 heures le 9 juin puis, si la situation sanitaire le permet, de disparaître le 30.

Source : msn.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *