Euro 2021 : pourquoi ces Bleus font peur sur tout le continent

« Ils doivent le gagner. Sinon, ce sera un Euro raté. » José Mourinho avait probablement envie de grimper au sommet de l’échelle de l’avis péremptoire dans les colonnes du Sun, quotidien britannique où il interviendra comme chroniqueur pendant la compétition. Mais l’ancien entraîneur de Tottenham n’a fait, avec son ton tranché, qu’exagérer un point de vue qui parcourt l’Europe entière à la veille du début du grand raout continental. Qu’ils aient envie de la porter ou non, les Bleus se pointent à l’Euro 2021 avec la pancarte du principal favori de l’épreuve.

Il faut dire que la bande à Deschamps n’a rien fait pour l’éviter. Finalistes européens il y a cinq ans et champions du monde en 2018, les Bleus incarnent ce qu’il se fait de plus régulier sur la planète ces dernières années. « C’est peut-être la meilleure sélection que la France n’ait jamais eu, estime l’ancien défenseur du Real Madrid et de l’Espagne, Ivan Helguera (47 sélections). Elle a des joueurs exceptionnels dans toutes les lignes. Elle est championne du monde en titre et le groupe a très peu changé. Elle est hyper complète et a emmagasiné beaucoup d’expérience dans les grandes compétitions internationales ces dernières années. »

«Elle a deux équipes et demie d’une valeur exceptionnelle»

Un statut, un vécu commun, et également un effectif à la richesse sans équivalent, avec des joueurs comme Olivier Giroud, Kingsley Coman, Ousmane Dembélé ou Corentin Tolisso amenés à jouer les remplaçants de luxe. « Elle a deux équipes et demie d’une valeur exceptionnelle », souligne, dans une interview à BeIN Sports, l’ex-gardien italien, Gianluigi Buffon. « La France pourrait faire une équipe A, une équipe B et une équipe C », poursuit José Mourinho.

Dans les vestiaires des grands clubs européens, l’armada tricolore a alimenté quelques conversations dans les mois qui ont précédé l’Euro. Comme à Turin, où Cristiano Ronaldo a évoqué le sujet avec Adrien Rabiot. « Il m’avait dit qu’on avait une équipe très solide, parce que ça parlait beaucoup de l’équipe de France au sein de la Juventus », explique le milieu de terrain.

SOURCE LE PARISIEN

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *