Côte d’Ivoire: Charles Blé Goudé baptisé dans l’Église catholique

L’ancien leader des Jeunes patriotes ivoiriens – un mouvement pro-Gbagbo – Charles Blé Goudé, a reçu le baptême catholique samedi 12 juin aux Pays-Bas. Il avait été arrêté en 2013 au Ghana et transféré à la Haye pour comparaître devant la Cour pénale internationale pour des accusations de crimes de guerre et de crimes contre l’humanité lors de la crise ivoirienne de 2010-2011.

En annonçant sur sa page officielle, jeudi 10 juin, la date de son baptême dans l’Église catholique, Charles Blé Goudé, l’ancien leader de l’Alliance des jeunes patriotes, un mouvement politique ivoirien ultranationaliste fondé en 2002 pour soutenir le régime de Laurent Gbagbo contre « le néo-colonialisme de la France », a créé la surprise.

Arrêté au Ghana en 2013, plus de 20 mois après l’arrestation de Laurent Gbagbo, le chef des jeunes patriotes a été transféré, en 2014, à la Haye, devant la Cour pénale internationale (CPI) où il a comparu pour crimes de guerre et crimes contre l’humanité. Le 31 mars, la CPI a confirmé l’acquittement, prononcé en 2019, de Blé Goudé et de son mentor Laurent Gbagbo.

La célébration du baptême de Charles Blé Goudé a eu lieu samedi 12 juin à l’église du Bon Berger de la Haye et a vu la participation de plusieurs prêtres ivoiriens venus de Belgique mais également des parents et amis de l’ex détenu.

Tout de blanc vêtu, les bras croisés, « le général de la rue », comme on l’appelle en Côte d’Ivoire, s’est avancé dans le recueillement vers l’autel pour recevoir le sacrement. Conformément au rite catholique, il a fait sa profession de foi et a reçu le baptême « au Nom du Père et du Fils et du Saint-Esprit », fortement acclamé par ses convives.

« Tes actions doivent sentir la présence de Dieu »

Retransmis en direct sur les réseaux sociaux, ce baptême est l’aboutissement d’une relation personnelle avec son avocat, Me Claver N’dri, devenu au fil des années son ami et depuis ce jour, son parrain de baptême. En choisissant de retransmettre la cérémonie en direct, son parrain qui s’est adressé à lui solennellement à la fin de la messe a estimé qu’il « prend un pari non seulement devant Dieu, mais devant les hommes pour dire que le choix opéré ce matin est un choix qui doit se ressentir désormais dans tes paroles, tes actes, et ton silence ».

Catholique pratiquant et responsable d’une communauté nouvelle en Côte d’Ivoire, l’avocat a insisté sur les implications de l’engagement baptismal de son filleul dans sa carrière d’homme politique. « Tu as fait le choix de la politique, je pense que désormais dans toutes tes actions, on doit sentir la présence de Dieu, a-t-il souligné. Je serai à côté de toi toujours pour prier »

« Il a fait pour moi des merveilles »

Le choix de l’ex-leader de la jeunesse a été salué par des fidèles catholiques qui lui ont adressé des milliers de messages de soutien et de « bienvenue dans la grande famille des catholiques ». Pour d’autres, ce choix est une « trahison ». « Je te prenais pour un modèle jusqu’à cette triste annonce d’aujourd’hui, commente Gaston Demougo. Tu viens de te disqualifier de toutes les grâces reversées au choix des ancêtres. » « Quelle déception, renchérit Kemite Yavo. Vous un de ses fils qui ne comprend toujours pas le danger pour l’Afrique de ces religions importées dites révélées. »

Charles Blé Goudé, pour sa part, a rendu grâce pour son baptême, dans une publication sur sa page Facebook, dimanche 13 juin. « Je rends grâce au Seigneur pour m’avoir permis de le rencontrer, a-t-il écrit. Il a fait pour moi des merveilles, à lui toute la gloire ! »

SOURCE LA CROIX AFRICA

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *