Ordination sacerdotale : 22 prêtres confient leur mission à Dieu

Le Cardinal Philippe Ouédraogo a présidé le 03 juillet 2021 la cérémonie d’ordination sacerdotale de 22  prêtres. C’était à la grande cathédrale de Ouagadougou en présence de nombreux fidèles.

22 prêtres ordonnés ce 03 Juillet 2021

 » Recevez l’offrande du peuple pour la présenter à Dieu, ayez conscience de ce que vous ferez , imitez dans votre vie ce que vous accomplirez par ces rites et conformez-vous au mystère de la croix du Seigneur. La paix soit avec vous! Telles sont les paroles de l’archevêque  Mgr Philippe Ouédraogo à  l’ordination sacerdotale le 3 juillet 2021 à la cathédrale de Ouagadougou. D’entrée de jeu , l’archevêque de Ouagadougou , Mgr Philippe Ouédraogo s’est réjoui de ce don du presbytère pour le service au sein de l’église catholique.

Le prélat a  rappelé aux jeunes aspirants à la prêtrise, la fonction du prêtre. Elle consiste selon lui, au triptyque  Edification-Sanctification-Gouvernement.

L’ordination sacerdotale, a-t-il souligné, marque le prêtre d’un caractère spécial qui le rend semblable au christ. Et le Cardinal de poursuivre que l’imposition des mains constitue les signes visibles de la consécration. Sur ce, il les a appelés à un vœu joyeux de sacerdoce et de vécu sous l’égide  de la  pauvreté, de  chasteté  et d’obéissance.

Dans son éclaircissement sur le vœu de pauvreté, le Père évêque a évoqué que le prêtre ne poursuit pas de  richesses. Mieux, a-t-il insisté, celui-ci doit accomplir son devoir dans la liberté tout en œuvrant dans un esprit de  charité.  » Faire la différence dans son  comportement en rejetant  toute apparence et activités commerciales », a conseillé Mgr Ouédraogo. Pour lui,  le rôle sacerdotale doit avoir une portée volontaire dont le point de référence est l’Évangile et Jésus christ.

Il a étayé que la vie  de célibat recommandé au  prêtre, est de se consacrer sans que le cœur soit en partage. Un tel respect de ces attitudes selon le Cardinal, le rend  disponible afin qu’il puisse accomplir la mission du christ.

De l’obéissance, le cardinal a fait savoir que la charité dont fera preuve le prêtre,  consiste à exécuter les ordres de ses supérieurs et à faire les tâches qui lui sont confiées. Et ce moyen entraîne en proprement parlé, un travail qui édifie et l’ Eglise et le corps du christ.

 « Vous n’appartenez pas à ce monde », s’est-il adressé aux jeunes prêtres avant de faire référence aux textes liturgiques qui définissent le prêtre par sa sainteté et son union à Dieu. Dans son homélie, l’archevêque a exhorté que  l’apôtre Paul insiste  sur cette vertu qui est une vérification de la consécration à Dieu. Car  a-t-il formulé, “elle doit être une réponse à l’appel du Christ”.  Et Mgr Philippe Ouédraogo de notifier aux nouveaux élus que l’autorité dans l’église n’est rien d’autres que le service qui requiert au prêtre d’être un serviteur sans frontière.

Abbé Souobou : nouvellement ordonné

Après La cérémonie d’ordination, nous avons tendu notre micro à un des élus. Il s’agit de L’abbé Louona Léonard SOUOBOU qui a célébré ce 04 juillet 2021 sa première messe à la chapelle de KARPALA de Ouagadougou. Pour ce nouveau prêtre, c’est un sentiment de joie extrême qui l’anime. “Je place mon pastorat sous le signe de ma devise qui est “ Par Marie, Seigneur, je viens faire ta volonté”, nous a confié le jeune prêtre.

Comme on le dit, “il faut accepter perdre pour gagner Dieu”. S’oublier soi-même pour Dieu!. De quatre aspirants, les trois sont partis pour ne rester que moi seul ! », se rappelle encore Louona Léonard SOUOBOU

Achille ZIGANI (Collaborateur)

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *