Lion’s Club Ouagadougou Leader : Hamidou OUEDRAOGO passe le témoin à Kotima KABORE

C’est par le credo de l’Association que les membres du LIONS CLUB de Ouagadougou Leader ont entonné pour donner le top départ de la cérémonie de passation de charges entre Hamidou OUEDRAOGO (président sortant) et Kotima KABORE (la Présidente élue). C’était ce 10 juillet 2021 au restaurant vin nouveau en présence de nombreux invités.

Au restaurant Vin nouveau, c’était une ambiance ferrique et pour cause, une passation de charge s’y est déroulée regroupant ainsi les membres de différentes sections du LION’S club. A l’occasion, le président sortant Hamidou OUEDRAOGO a pu dresser le bilan d’une année de gestion.

« Mon bilan est très positif en tant que président sortant et je pense que ça a été relevé par les officiels présents à cette cérémonie d’intronisation et de passation de charges », souligne Hamidou OUEDRAOGO past président du lion’s club Ouagadougou leader. Par ce tableau bien dressé, le président sortant nourri l‘espoir d’avoir préparé une relève sûre en la personne Kotima KABORE .

« Nous avons assaini nos objectifs par l’apport de nouveaux membres de très bonne qualité et nous avons aussi renforcé nos capacités de servir les plus démunis et j’espère que ce flambeau sera bien porté par la présidente entrante, l’amie Kotima KABORE » 

Selon toujours le past président Hamidou OUEDRAOGO, les difficultés rencontrées durant son mandat sont entre autres, la mobilisation des membres qu’on rencontre à tous les niveaux.« On a à gérer des personnes ;ça c’est très délicat mais je pense que nous avons fait le maximum pour atteindre ce résultat », a relevé Hamidou OUEDRAOGO.

« Unis, Solidaires, relevons le nouveau défi ! », c’est sous ce signe que la nouvelle élue place son mandat de 2021 -2022.« Unir veux dire que nous devons nous  unir autour de l’amitié, Solidaires afin de mieux servir les plus démunis», précise Kotima KABORE .

Pour la nouvelle présidente, les priorités ne manquent pas. C’est « la cohésion au sein de notre association ensuite les œuvres sociales » ; car, selon Kotima KABORE, il faut collecter des fonds pour pouvoir aider les plus démunis.

« Le message que je lance est que le club reste solidaire, que les gens participent aux activités inter-club et  aux activités de Ouagadougou leader » a-t-elle conclu.

Gisèle BELEM

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *