La Franco-américaine Joséphine Baker, la résistante noire entre au panthéon

Résistante, militante antiraciste, artiste, Joséphine Baker fera son entrée au Panthéon en novembre prochain devenant ainsi la première femme noire à reposer dans la nécropole séculaire.

Meneuse de revue, icône de cabaret, chanteuse, elle était l’artiste la mieux payée du music-hall parisien. Toutefois, le corps de Joséphine Baker, restera à Monaco où elle est enterrée au cimetière marin depuis 1975. Ce sera un cénotaphe, avec une plaque, comme pour Aimée Césaire et d’autres personnalités. Artiste, première star internationale noire, activiste aux côtés de Martin Luther King pour les droits civiques aux Etats-Unis d’Amérique et en France sa demande de panthéonisation a été faite par sa famille en 2013. La résistante Franco-américaine née dans le Missouri en 1906 est décédée à l’âge de 69 ans, elle avait adopté 12 enfants.

Mariée deux fois à l’âge de 15 ans, issue d’un milieu très pauvre, Joséphine Baker fuit le domicile familial en suivant une troupe de vaudeville noire. Remarquée par un producteur, elle part pour Paris où, à 19 ans, elle devient une star de la Revue nègre, spectacle musical qui a contribué à populariser en France le jazz et la culture noire américaine.

Source Africanews

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *