Sierra Leone : l’impact de la baisse de la monnaie

Ces dernières années, l’économie de la Sierra Leone a beaucoup souffert, et cela s’est aggravé récemment avec les mesures d’austérité dues à la pandémie de COVID 19.

Alors que l’inflation est élevée, il y a quelques jours, le gouverneur de la banque centrale du pays a annoncé que la Sierra Leone allait enlever trois zéros à sa monnaie, le leone, dans un futur proche.

Quand cette mesure sera mise en œuvre, un billet de 10.000 leone actuel aura une valeur identique à celle d’un billet de 10 nouveaux leone, soit l’équivalent d’un dollar américain.

Voici ce qu’en pense Mohamed Ibrahim Justice Ganawah, professeur d’économie à Freetown.

‘’En termes de valeur nominale ; dans un sens, lorsque vous parlez de valeur nominale en économie, vous dites que la valeur de la monnaie d’un pays en termes de valeur nominale va être réduite, mais que sa valeur en temps réel sera la même. En réalité, il n’y a pas de changement de valeur, mais l’impact réel sur l’économie sera le même‘’.

Siaka Stevens dans la capitale Sierra Léonaise Freetown, fait partie du quartier central des affaires. Voici ce que pensent certains commerçants de cette mesure.

‘’Je ne pense pas que ce soit une mauvaise chose. C’est une question de gain et de perte. Si quelque chose doit réussir, il pourrait y avoir quelques petits défis et il y aurait du profit à la fin. Donc, si le gouvernement pense que ce serait bien pour nous tous, je suis d’accord avec cela’’, explique Isatu Kamara.

‘’Le gouvernement aurait dû s’attaquer au contrôle des prix et réduire les impôts des commerçants. Ils ne devraient pas simplement prendre la décision de changer la devise comme ça. Cela pourrait créer une perte. Nous devrions examiner le niveau du pays avant de prendre de telles mesures, car la Sierra Leone a un niveau très bas’’, explique Fatmata Bangura.

Avec cette mesure, la Sierra Leone espère ainsi gagner en compétitivité sur ses exportations et lutter contre l’inflation.

Eric Kawa depuis Freetown en Sierra Leone, pour Africanews.

Source africanews

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *