Ecole primaire publique de Lemnogo : La promesse du repas équilibré du Président du Faso, désormais une réalité

Dans la matinée de ce mercredi 15 septembre 2021, le représentant du ministre en charge de l’Education nationale, par ailleurs son directeur de cabinet Adama Bologo, la secrétaire permanente de l’Initiative présidentielle « Assurer à chaque enfant en âge scolaire au moins un repas équilibré par jour », Dr Anogo Alice Sidibé et des responsables de structures déconcentrées et décentralisées du Plateau central, sont allés constater l’effectivité de la rentrée pédagogique à l’école primaire publique de Lemnogo, un établissement scolaire pilote de l’initiative présidentielle.

L’initiative présidentielle «Assurer à chaque enfant en âge scolaire au moins un repas équilibré par jour » est désormais une réalité à l’école primaire publique de Lemnogo, dans la circonscription d’éducation de base de Zitenga. En effet, le 17 juin dernier, le président du Faso, Roch Marc Christian Kaboré lançait cette initiative dans le village de Lemnogo.

Ce 15 septembre 2021, premier jour de classe pour les élèves de la région du Plateau central, du fait des activités entrant dans le cadre de la fête de l’indépendance, les élèves de l’école primaire publique de Lemnogo ont eu droit à un repas équilibré, avec le concours des partenaires du Burkina Faso tels le Programme alimentaire mondial (PAM) ainsi que des parents d’élèves. Pour ce premier jour, la cantine de l’école, tenue par des cantinières formées au préalable, a servi de « l’attiéké » au haricot, un plat de résistance accompagné d’oranges comme dessert.

Pour le directeur de cabinet du ministre en charge de l’Education nationale, Adama Bologo, cette sortie-terrain a pour but, de constater l’effectivité du programme « salvateur » du Président du Faso pour la communauté éducative.

Dans un message émouvant, la représentante des élèves, Asséta Ouédraogo, a dit merci au chef de l’Etat, avant de souhaiter la généralisation de l’initiative aux profit des autres localités du pays. Selon elle, cette initiative impactera positivement sur la qualité de l’Education au Burkina Faso.

Pour la secrétaire permanente de l’initiative présidentielle, Dr Alice Sidibé/Anogo, le mot de la représentante des bénéficiaires interpelle tout le peuple burkinabè.

Pour elle, c’est déjà un pari de gagné, parce que l’initiative est en marche, avec des produits locaux tels que le manioc aux vertus et éléments nutritifs très riches en kilocalories.

Elle a révélé que le manioc fait partie des tubercules à promouvoir pour le repas des enfants en âge scolaire à l’école. Dr Sidibé a beaucoup insisté sur l’apport endogène qui assurera, à n’en point douter, la pérennisation de l’initiative, pour le bonheur des enfants du Burkina Faso.

Après avoir pris leur premier repas de cette année qui s’ouvre avec la promesse « d’au moins un repas équilibré par jour pour tous les enfants en âge scolaire », les élèves de Lemnogo ont promis de bien travailler au cours de cette année scolaire.

DCRCP/Primature

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *