Kundé 2021 :  DONSHARP DEBATORO, sacré Kundé d’or

Défi et signe de résilience, c’est ce qu’on pourrait dire de la présente édition du Kundé qui vient de célébrer ses noces de porcelaine. C’était ce vendredi 26 novembre 2021 au palais de sport de Ouaga 2000. Dans un contexte difficile comme celui du Burkina, cette cérémonie n’a pas été seulement qu’une distinction des meilleurs artistes du Burkina et de la diaspora mais à la fois, une parfaite démonstration d’un Burkina résilient.

En effet, à travers défilés de mode, remise de trophées, danses et musiques le Kundé 20è édition vient de démontré que rien ne peut véritablement arrêter un peuple uni et déterminé.  « Le Burkina Faso ne pliera pas devant les forces du mal, grâce à la cohésion et à l’unité de toutes ses filles et de tous ses fils », avait martelé le Chef de l’Etat dans son message à la nation  le 25 novembre dernier. C’est un message très engagé et la tenue de cette 20ème édition en pleine crise sécuritaire en est la parfaite illustration.

Pour cette 20ème soirée Kundé, c’est l’artiste musicien Dez Altino qui remporte le meilleur vote du public avec 46%.

La cérémonie qui s’est finalement terminée aux environs de 4h du Matin a fait de DONSHARP  DE  BATORO le Lauréat du Kundé  d’Or  2021. Il devient le 20ème Lauréat du Kundé d’Or  avec son clip « Soundjata ». L’homme de Soundjata prend les rênes devant Dez Altino, Imilo LeChanceux, Amzy et Cisby.

L’événement culturel majeur qui constitue depuis deux décennies  le baromètre de la musique au Burkina Faso, a décerné 10 prix principaux  et cinq spéciaux aux vainqueurs désignés par un jury composé de cinq membres dont le président était Kassoum David Koné.

Et le Commissaire général des Kundé, Salfo Soré dit Jah Press, d’exprimer sa satisfaction quant à la tenue de ce Kundé après une année d’absence liée à la pandémie de la Covid-19.

« C’est  un sentiment de soulagement, et on remercie le bon Dieu parce que ça fait deux ans qu’on prépare cette édition et ce n’étai pas évident. Le chiffre 20 nous a beaucoup fatigués, et on pourra même écrire tout un roman à rapport à cette édition. Pour et Kundé on a voulu rendre un hommage aux FDS, VDP et civils tombés à cause de l’insécurité dans notre pays c’est notre contribution à lutter contre le terrorisme.  

Pour le lauréat du Kundé d’Or DONSHARP de BATORO « C’est un sentiment de joie, une satisfaction absolue surtout qu’au delà de ma modeste personne c’est une articulation de la musique qui a été récompensée et j’ai nommé l’art oratoire , le slam donc en réalité je dédit ce trophée à tous  ces artistes qui font le slam par exemple Malika le Slameuse,  Ombre blanche, Nathanael Minougou etc parce que notre musique n’est pas facile surtout qu’elle n’est pas dansante. C’est une musique qui s’adresse directement à la matière grise, de conscientisation »

Pour Kadidia Gadiaga téléspectatrice au Kundé 2021 «  J’ai beaucoup apprécié cette 20 édition. On a eu l’occasion de revoir  beaucoup d’anciens et de nouveaux artistes notamment Thiéri Kam, Josey, Inoss-B  etc de renommés internationale qu’on aime. C’est avec un grand plaisir qu’on a vu des jeunes burkinabè talentueux prestés lors de ce grand évènement. Je félicite également DONSHARP de BATORO pour le Kundé d’Or car il écrit de beaux textes d’enseignement ».

Le palmarès complet des différents Kundé

  1. Les prix principaux

Meilleur artiste traditionnel : Bamogo De NOBERE

Musique d’Inspiration religieuse : Sœur Anne Marie KABORE

Musique d’Inspiration traditionnelle : Dez Altino

Kundé le plus joué en discothèque : Kayawoto

Kundé du Meilleur clip vidéo : Soundjata de DON SHARP DE BATORO

Kundé de la révélation : Kayawoto

Kundé de l’espoir : Fadeen

Kundé du meilleur featuring burkinabè : Waloké de Amzy feat Greg

Meilleure Artiste féminin : Miss Tanya

Kundé d’OR : DONSHARP de BATORO

Les prix spéciaux

Meilleur artiste burkinabè de  la diaspora :  Jahkasa (France)

Meilleur artiste étranger vivant au Burkina Faso : Barsa 1er (Côte d’Ivoire)

Meilleur artiste de l’Afrique de l’Ouest : Josey ( RCI )

Meilleur artiste de l’Afrique centrale : Inoss-B (RDC)

Meilleur featuring de l’intégration africaine : Barika de Djeli Karim (BF) feat Oumou Dioubaté (Guinée)

Joseph Stéphanie Ouattara

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *