Société : Commémoration de l’assassinat de Norbert ZONGO, les scolaires de nouveau dans les rues.

La date du 13 décembre serait-elle en passe de devenir une journée officiellement morte pour les scolaires du Burkina ?  En effet, assassiné le 13 décembre 1998, Norbert ZONGO est depuis cette date, l’une des figures emblématique de la lutte pour la démocratie et de la liberté de la presse au Burkina et en Afrique. Depuis également cette date, les scolaires du Burkina n’ont de cesse manifesté contre ce crime odieux  afin que justice soit rendue au Journaliste Norbert Zongo et ses compagnons.

Pour la commémoration de ce 23è anniversaire de son assassinat, conférence, dépôt de gerbes au cimetière de Gounghin et meeting à la place de la nation ont été les principales articulations.

Pendant qu’ au Gounghin et à la place de la nation, l’Association des journalistes du Burkina (AJB), la coalition contre la vie chère (CCVC) et le collectif des organisations démocratiques de masse et des partis politiques (CODMPP) se recueillaient ou tenaient des meeting, les lycéens de leur côté ont comme d’habitude vidé les classes pour protester contre la lenteur dans le traitement du dossier . Ce comportement ( la déserte des cours) qui dure depuis 23 années  et qui n’est pas sans conséquences aussi sur les résultats scolaires inquiète grandement les parents. Ces derniers souhaitent que les autorités puissent accélérer le traitement du dossier Norbert ZONGO pour en finir avec la crise. Vidéo ci-dessus.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *