Burkina : Coup d’état manqué

Un lieutenant-colonel a été mis aux arrêts ce 10 janvier. Depuis plusieurs mois, les autorités burkinabè redoutaient que le contexte sécuritaire ne pousse certains officiers à tenter un coup de force.

Y a-t-il eu une tentative de coup d’État au Burkina ? Selon nos informations, le lieutenant-colonel Emmanuel Zoungrana a été mis aux arrêts par la gendarmerie, ce lundi 10 janvier. Ancien chef de corps du 12e régiment d’infanterie commando, Emmanuel Zoungrana avait été relevé de ses fonctions en décembre dernier à la suite de l’attaque d’Inata, qui a coûté la vie à 53 gendarmes. Il avait auparavant officié en tant que commandant du secteur ouest du groupement des forces de sécurisation du Nord et avait aussi dirigé le 25e régiment parachutiste commando, basé à Bobo-Dioulasso.

Source : Jeune Afrique

NDLR : Que diable allait-il faire dans cette galère? La tentative de coup d’Etat du 16 septembre 2015 par le Général Gilbert Diendéré ne vous a pas suffisamment laissé de leçons ?

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *