La CEDEAO suspend le Burkina Faso après le coup d’État

Le Burkina Faso a été suspendu ce vendredi 28 janvier 2022 de la Communauté des États ouest africains (Cédéao) à l’issue d’un sommet virtuel. Pour l’instant, aucune autre sanction n’a été décidée.

Durant ce sommet qui a duré environ trois heures, elle a demandé la libération du président renversé Roch Marc Christian Kaboré, placé en résidence surveillée, ainsi que des autres officiels arrêtés.

Elle a en outre décidé de l’envoi samedi à Ouagadougou d’une mission des chefs d’état-major des armées de la Cédeao, qui sera suivie lundi d’une mission ministérielle.

La Cédéao tiendra un nouveau sommet le 3 février 2022 à Accra, en présence cette fois ci des chefs d’État de la région.

Source : Le Figaro avec l’AFP

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *