Burkina Faso : « La première pluie lave la pioche !»

Ouagadougou  a enregistré sa  pluie de mangues tôt ce matin du 17 mars 2022. En général, les pluies hivernales commencent en juin et se terminent en fin septembre ou mi-octobre. Mais lorsqu’un cas de pluie comme celui du 17 mars 2022 se produit, on parle de pluie de mangues.

C’est aux environs de 2h 30 du matin que les premières gouttelettes de pluie ont commencé à tambouriner sur les toits. Mais bien avant, elle a été précédée de temps chaud suivie de vents légers et poussiéreux.  Plus tôt que d’habitude, cette pluie de mangues qui tombe en général en avril n’a rien d’étonnant quand on sait que le  changement climatique  pourrait être à l’origine.

Selon les météorologues  » ces pluies permettent aux manguiers de bien fleurir pour donner de bonnes mangues ».

Toutefois, les cultivateurs doivent se raviser que ce phénomène passager  n’est pas synonyme d’installation de la saison des pluies. Par conséquent, ils doivent se garder de ne rien encore semer parce que la saison pluvieuse n’est pas encore là. Et comme disent les anciens, « la première pluie lave la pioche »

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *