“Rôle des médias dans l’insurrection populaire de 2014 … »

Youssef Ouédraogo, Journaliste et donc témoin privilégié des évènements survenus au Burkina Faso en 2014 a dévoilé officiellement son livre intitulé “Crise sociopolitique en Afrique: Rôle des médias dans l’insurrection populaire de 2014 au Burkina Faso ». La cérémonie de dédicace de l’œuvre a eu lieu ce mercredi 30 Mars 2022 à Ouagadougou.

 “Crise sociopolitique en Afrique: Rôle des médias dans l’insurrection populaire de 2014 au Burkina Faso » tel est le titre que l’auteur Youssef Ouédraogo a choisi de donner à son œuvre. L’ auteur a voulu évaluer l’ensemble des actions médiatiques pendant cette période de l’histoire du Burkina et de proposer un vade mecum aux journalistes et aux médias afin qu’ils puissent mieux traiter l’information en temps de crise.

L’ouvrage d’une quarantaine de pages s’articule autour de trois chapitres :  Médias et espaces publics au Burkina Faso, l’autre acteur de l’insurrection populaire; Rôle des médias dans les crises socio-politiques : quelques expériences en Afrique et dans le monde; Défis et perspectives. “Cet ouvrage a le mérite d’essayer de poser le débat et d’attirer l’attention sur les  acteurs visibles parfois oubliés dont l’impact des actions peut soit mettre à mal le climat sociopolitique, ou au contraire, participer à la description des situations de détresse collective”, explique Youssef Ouédraogo.

Youssef Ouédraogo/ Auteur de l’ouvrage

“Les médias peuvent donc à la fois participer au conditionnement psychologique de la révolte populaire et des violences. Mais ils oeuvrent surtout à aider à déconstruire et à briser les chaînes de la violence et de la haine, favoriser l’émergence de climats de respects et de tolérance des différences, d’une paix durable”, ajoute-t-il.

L’œuvre de Youssef Ouédraogo se veut également un guide pratique à l’endroit des lecteurs. C’est une réflexion contenue dans 48 pages et qui coûte 5.000 FCFA pour les amoureux de la lecture. Le livre est disponible à la librairie Mercury.

Livre de Youssef Ouédraogo

Joseph Stéphanie OUATTARA

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *