Education : Le CNL, veut en faire son cheval de batail

Le Cercle National de Linguistique a officiellement lancé ses activités dans la matinée du samedi 09 avril 2022 à l’Université Joseph Ki-Zerbo de Ouagadougou. Le CNL est une association principalement constituée d’étudiants en linguistique dont l’objectif principal est de mettre en valeur le linguiste burkinabè et ses domaines d’action, notamment l’étude scientifique des différentes langues.

« La linguistique, son histoire, son évolution, ses écoles, de l’antiquité à nos jours » et « Place du linguiste dans la promotion des langues endogènes du Burkina Faso », tels sont les deux thèmes à travers lesquels les membres du CNL ont officiellement donné le top départ de leurs activités.

Pour le Professeur Pierre MALGOUBRI, panéliste, les langues nationales sont d’une importance capitale dans le processus de développement d’une nation. « Aucune nation  ne peut se développer en dehors de ses langues. Prenons le cas de la Chine. Il n’y a pas longtemps, on considérait la Chine comme un pays du tiers monde. Mais aujourd’hui, la Chine est la deuxième puissance sinon la première au monde. C’est parce qu’ils ont misé sur leurs langues nationales. Nous ne disons pas qu’il faut se débarrasser des autres langues étrangères en exclusivité, mais nous disons qu’il nous faut prendre en compte nos langues nationales à tous les niveaux que ce soit », a expliqué le professeur titulaire de linguistique. Il a invité les autorités à plus d’implication dans la promotion de ces langues endogènes.

Professeur Pierre MALGOUBRI/ Panéliste

Selon le Coordonnateur du CNL Drissa Guiatin, le rôle du linguiste est aussi montré à travers ce thème, «place du linguiste dans la promotion des langues endogènes du Burkina Faso». Il faut donc que le rôle du linguiste soit bien déterminé. Ainsi, «le linguiste ne se limite pas seulement à la description des langues. Elle va au-delà du volet interne pour embrasser la dimension sociale des langues», explique-t-il.

Le Cercle National des Linguistiques regroupe 15 membres, tous des étudiants.

Joseph Stéphanie OUATTARA

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *