Droit à l’avortement menacé aux Etats-Unis

Un projet de la Cour suprême écraserait l’arrêt Roe v. Wade (1973), qui avait accordé le droit à l’avortement et renverrait à chaque Etat la possibilité d’adopter sa propre loi. Piotr Smolar, correspondant du « Monde » à Washington, a répondu à vos questions.

La Cour suprême des Etats-Unis est sur le point d’annuler l’arrêt historique Roe versus Wade, reconnaissant depuis près d’un demi-siècle le droit à l’avortement, selon un projet de décision qui a fuité sur le site d’information Politico, faisant l’effet d’une bombe à Washington.

Si cette conclusion est bien retenue par la Haute Cour en juillet, les Etats-Unis reviendront à la situation d’avant 1973, quand chaque Etat était libre d’interdire ou d’autoriser l’avortement. Une douzaine d’Etats ont déjà adopté des législations de cette nature, qui n’attendent qu’une décision finale de la Cour suprême en ce sens.

La Cour suprême a été profondément remaniée par l’ancien président républicain Donald Trump qui y a fait entrer trois magistrats, confortant sa majorité conservatrice (six juges sur neuf).

L’avortement va s’installer au cœur de la campagne avant les élections de mi-mandat, en novembre. Les démocrates retrouvent là un sujet de mobilisation majeure – depuis de longs mois, ils ont tenté, sans succès, de faire passer un texte inscrivant le droit à l’IVG dans la loi. Il divise, en revanche, les républicains !

Source : lemonde.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *