Suicide d’une femme à Dubaï, le frère de la défunte dément.

La jeune fille ougandaise Monica Karungi qui se serait suicidée en en sautant dans le vide depuis un immeuble à Dubaï a été formellement démenti par son frère.

Selon une vidéo montrant une image de jeune fille sautant d’un immeuble a atterri sur une cour en béton près d’un véhicule noir en stationnement. Mais le frère présumé de la défunte Jackson Akwandanaho s’adressant aux médias aurait révélé que lui et sa jeune sœur (Monica Karungi) avaient été en contact quelques heures avant sa mort.

Monica Karungi, selon une vidéo apparemment enregistrée par ses collègues dans l’appartement dans lequel elle vivait, a sauté du neuvième étage d’un immeuble de 12 étages et a atterri sur une cour en béton près d’un véhicule noir en stationnement.

Cependant, s’adressant aux médias, Jackson Akwandanaho, le frère présumé de la défunte, a révélé que lui et sa jeune sœur (Monica Karungi) avaient été en contact quelques heures avant sa mort.

« J’avais l’habitude de lui parler tous les jours pendant qu’elle me racontait sa vie là-bas, elle n’avait aucun problème, elle n’avait pas de bébé, elle était bien payée (plus de 2 millions de Shs par mois) et elle vivait comme une reine ici, il est impossible qu’elle se soit suicidée. Ses amis l’ont poussée par la fenêtre », a déclaré Jackson dans un WhatsApp Audio

Puis Jackson d’ajouter : « J’ai la preuve qu’elle a été poussée par la fenêtre alors qu’elle faisait la fête avec ses amis samedi soir. Elle était heureuse sans aucun problème comme le disent les médias sociaux  ».

Selon toujours son frère, sa sœur avait eu des malentendus avec ses quatre amis avec qui elle avait l’habitude de rester dans le même appartement et qu’elle prévoyait de déménager dans un nouvel endroit après avoir reçu son salaire qu’elle attendait le jour de l’Aïd.

Synthèse de Dominique COULIDIATY

Source : Afrimag

 

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *