Yéli Monique Kam apporte un démenti formel

Dans le texte qui suit Yéli Monique Kam apporte un démenti formel sur la rumeur selon laquelle le Mouvement M30 NAABA WOBGO aurait perçu de l’argent. Nous vous proposons l’intégralité de son communiqué.

Il y a deux semaines, un article anonyme repris par des larbins a propagé des informations mensongères de distribution d’argent à des organisations dont le Mouvement M30 NAABA WOBGO.

Le mensonge est devenu le passe-temps favori de nombreux apatrides au Faso ! Mais pas de panique ! Les signes des temps sont en train de vous trahir.  Il vous suffit de bien lire les signes de la fin de l’oppression de votre maître, la France.

Les laquais et valets locaux de la France qui n’ont pas osé dévoiler leur identité car ébranlés de voir la masse populaire, la force vive, les populations victimes innocentes s’organiser pour mettre fin à l’oppression de leur Maître la France.

La diffamation est la preuve que la France, ses Alliés et ses valets locaux sont solidaires dans leurs rôles de déstabilisation du Burkina Faso en proie au terrorisme en dépit de la base militaire française dans notre pays.

C’est pourquoi, chers camarades panafricains combattants de la libération du Burkina Faso et de l’Afrique, de tous bords civils, politiques, en tous lieux, nous sommes condamnés à nous UNIR sans exception afin de mutualiser nos forces pour agir efficacement sans violence.

Plus que jamais et toujours, nous rejetons systématiquement et rejetterons toujours les techniques de propagandes véhiculées à fond pour tenter de déstabiliser notre lutte.

Cette diffamation infondée dont on ignore les auteurs est nulle et non avenue. Les auteurs sont appelés à se dévoiler s’ils ne sont pas dans le mensonge. Force reste à la loi !

Chers compatriotes, membres de la société civile, militants de partis politiques, autorités politiques, militaires, religieuses, coutumières, leaders d’opinion, patriotes burkinabè, panafricains du monde entier, combattants de la libération de l’Afrique, membres du mouvement M30 NAABA WOBGO, ensemble, manifestons notre fierté d’affronter les abeilles afin de libérer le miel de la dignité pour nos contemporains et surtout pour la postérité.

L’indépendance totale du Burkina Faso conformément à la résolution 1514 de l’ONU de 1960 est non négociable !

La libération de l’Afrique, c’est maintenant !

La France doit partir ! La France partira !

Nous, patriotes burkinabè, panafricains invétérés, membres du mouvement M30 NAABA WOBGO, restons sereins et plus déterminés contre les fossoyeurs de la république du BURKINA FASO et de l’AFRIQUE !

Honneur au peuple !

Pouvoir au peuple!

Victoire au peuple !

La patrie ou la mort nous vaincrons !

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *